FAQ - THERAPIE-TCC

Aller au contenu

Menu principal :

FAQ

LES TARIFS
Les TCC ne soignent-elles que les symptômes ou soignent-elles le mal en profondeur ?

Certains prétendent qu’en ne recherchant pas l’origine des problèmes, nous ne pouvons pas soigner les problèmes. En d'autres termes, des préjugés existent sur le fait que les TCC ne soignent que les symptômes* mais ne soignent pas la maladie en tant que telle. Cette croyance est très répandue, on la nomme la « substitution de symptômes ». Ce phénomène est le suivant : en ne soignant que la surface (les symptôme), en ne trouvant pas la cause des troubles, on ne peut pas être soigné. Si vous ne changez que votre comportement ou vos pensées sans "soigner" l'origine du problème alors le problème va réapparaître sous une autre forme. Des études montrent qu'un trouble soigné améliore les autres domaines de la vie. La logique est simple: mieux vous allez, mieux vous vous portez! Moins vous avez de problèmes, mieux vous vous porterez et moins vous avez de chance de contracter d'autres troubles.
A la fin d'une cure de TCC, les patients sont suivis sur 3, 6, 12, 24 mois pour vérifier que les bénéfices de la cure se maintiennent dans le temps. Les bénéfices de la cure sont donc contrôlés sur le long terme et les thérapeutes s'assurent que le trouble ne se présente pas sous d'autre forme. Ce qui est rarement le cas si les techniques thérapeutiques ont été correctement appliquées.

* Les manifestations de la maladie


Il faut comprendre l'origine des troubles pour être soigné? FAUX

Les TCC s'intéressent aux comportements, aux émotions et aux pensées (cognitions). L'objectif des TCC est d'apprendre des nouveaux comportements au patient pour que leur souffrance réduise et pour qu'ils reprennent le cours de leur vie. Contrairement aux idées reçues, le thérapeute et le patient dans une cure de TCC analysent le problème actuel mais aussi l'histoire du problème et par extension les facteurs déclenchant le(s) trouble(s). Les TCC affirment que la prise de conscience de l'origine du problème n'est pas suffisante pour guérir. Imaginons que le pneu de votre voiture soit creuvé. Allez-vous passer votre vie à essayer de connaître la cause exacte de cet accident ? Non, vous allez changer votre pneu pour continuer de rouler!

Les TCC sont comme toutes les autres thérapies? FAUX

Les TCC sont les rares thérapies qui prennent soin de mesurer leur performances et l'efficacité du traitement. Contrairement à certaines thérapies, le rapport collaboratif avec le patient est au premier plan. L'échange entre thérapeute et patients est basé sur l'honnêteté, l'échange mutuel d'informations et la discussion. La TCC est centrée sur le problème actuel du patient et non pas sur son enfance ou son inconscient.

Les TCC n'apportent pas de philosophie de la vie? VRAI & FAUX

Le plus important dans les TCC est que les personnes souffrent moins et qu'elle reprennent le mieux possible le cours de leur vie. Comprendre comment fonctionne le problème pour le soigner n'apporte pas en tant que telle une philosophie de la vie. Bien que l'un l'un des effets des thérapies cognitives est de permettre au personne de pensée et de se représenter le mondre différement, les TCC ne reposent pas sur une doctrine ou une moral. Notons cependant que les dernières techniques développées dans les TCC aident les personnes à appréhender leur vie sous un autre angle et à analyser ce qui est vraiment important dans leur vie.

Est ce qu'il y a différents types de TCC? VRAI & FAUX

Il existe différents "écoles" des TCC qui correspondent aux remises en questions des TCC au fur et à mesure de leur histoire. Ces écoles sont donc complémentaires, on parle plutôt de trois vagues dont chacune répond aux limites de la vague précédente. Les trois vagues sont les thérapies comportementales, les thérapies cognitives et les thérapies émotionnelles. Un thérapeute pratiquant aujourd'hui les TCC utilisent les techniques des 3 vagues. Le thérapeute adapte ses outils en fonction des problèmes et préférences du patient. Pour résumer, nous pourrions dire qu'il existe différentes techniques au sein des TCC. Les différentes formes de TCC ne sont pas contraire mais s'articule dans une volonté de progression et d'amélioration des soins.

Quelles sont les preuves scientifiques que les TCC marchent?

Un rapport de l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) a réuni des experts du domaine pour comparer l’efficacité de trois formes de psychothérapies : Thérapies cognitives et comportementales ; les thérapies familiales et les thérapies psychodynamiques. Ce rapport publié en 2004 regroupe de manière quasi-exhaustive toutes les analyses scientifiques testant l’efficacité de ces trois formes de psychothérapies en fonction de différents troubles.
Les TCC sont très bien classées pour la majorité des troubles.


Vous pouvez télécharger ce rapport ICI
 
Retourner au contenu | Retourner au menu