TDAH - THERAPIE-TCC

Aller au contenu

Menu principal :

TDAH

LES CONSULTATIONS > ENFANTS
La puce à l'oreille...
 
Votre enfant est actif, super actif, il a la bougeotte...
 
Il obéit difficilement, se fait remarquer de partout par son agitation et son manque d'attention...
 
A l'école, il est régulièrement puni pour s'être levé sans demander l'autorisation, parce qu'il chante en cours de mathématiques, car il a tapé un camarade... ses résultats sont en dents de scie.
 
A la maison, c'est le champ de bataille, impossible de lui faire ranger sa chambre, toute demande est répétée 20 fois avant d'obtenir un résultat, les consignes sont incomprises, oubliées, transformées...

Il court, saute, se distrait, perd ses affaires, rêve, plane, oublie...

Il est bien évident que la signification de ces comportements est radicalement différente si c’est depuis trois semaines ou si c’est depuis quasiment toujours, signalé notamment dans les successifs bulletins scolaires, année après année.......

DONC  ATTENTION TOUTE INATTENTION N'EST PAS UN TDAH, TOUT AGITATION NON PLUS 

L’intensité
 : « la perception de l’intensité ou de la gravité du problème est la partie la plus subjective car elle est relative à chaque personne selon le taux de tolérance, ses exigences personnelles.  Mais quand plusieurs personnes adultes ont une perception à peu près commune de la gravité d’un problème, il y a de forte chance que ce soit objectif ». 

La fréquence
 : « La fréquence, on peut la mesurer. N’importe quel enfant va être inattentif à un moment ou un autre. C’est la fréquence de l’inattention ( ou de l’impulsivité et de l’hyperactivité, ajouterons nous ) qui crée le problème. Dans les écoles, il y a environ 15 % des élèves en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, mais qui prend 80% de l’énergie des enseignants à cause des comportements inadéquats ».

La durée
 : « Depuis quand l’enfant présente-t-il des difficultés d’inattention ? » ou d’impulsivité, hyperactivité, nous permettrons nous encore d’ajouter ?


« Il faut toujours avoir en tête ces trois facteurs là pour pouvoir circonscrire le problème en évaluant l’intensité, la fréquence et la durée des comportements » 

Je vous propose un bilan comportemental afin que nous ayons des données précises et que nous puissions accompagner au mieux et au plus vite votre enfant.


 
Retourner au contenu | Retourner au menu